pour revenir à l'accueil

pour revenir au plan

 

Cette page regroupe une rapide description des arbres du Parc de Beauséjour

En suivant ce lien vous trouverez quelques conseils pour la plantation et l'entretien de vos arbres et arbustes.

 

 

Ginkgo biloba

ginkgo

Le nom d’«arbre aux quarante écus» vient du fait que le botaniste français M. de Pétigny a acheté, en 1788, 5 plants de ginkgo à un botaniste anglais pour la somme considérable de 200 livres, soit 40 écus d’or. Le nom d’«arbre aux mille écus» est aussi expliqué par l’aspect de ses feuilles qui deviennent jaunes dorées à l’automne et forment comme un tapis d’or à ses pieds. C'est la plus ancienne famille d'arbres connue, puisqu'elle serait apparue il y a plus de 270 millions d'années. Elle existait déjà une quarantaine de millions d'années avant l'apparition des dinosaures.

Vers le calendrier 2010

 

Lilas des Indes

lilas des indes

Le lilas des Indes ou Myrte de crêpe (Lagerstroemia indica) est une espèce d'arbres ornementaux de la famille des Lythraceae. Il est originaire de Chine et du Japon. Il se présente le plus souvent sous forme d'un buisson à feuilles caduques pouvant atteindre 6 m de haut pour autant de diamètre. Les feuilles opposées, entières, vert foncé deviennent jaune et orange en automne. Les fleurs blanches, roses, mauves, pourpres ou carmins forment des panicules de 9 cm de diamètre et apparaissent en fin d'été et en automne. Il supporte les gelées. Il en existe de nombreuses variétés cultivées.

Vers le calendrier 2010  

Magnolia

image/magnolia.jpg

Arbres ou arbustes, à grandes feuilles, alternes, ovales ou elliptiques, caduques ou persistantes. Les fleurs solitaires, sont grandes, très décoratives, souvent dressées, en forme de coupe. Le périanthe est formé de 6 à 9 pétales pétaloïdes (pétales et sépales indifférenciés) de couleur claire, blanc rosé, jaune clair. Les étamines, très nombreuses sont lamellaires. Les carpelles sont disposés en cône sur le réceptacle. Pour les botanistes, c'est une fleur primitive. La floraison apparaît généralement au bout de 15 à 30 ans. Les fruits en forme de cône sont à déhiscence longitudinale. Ils sont composés d'un ensemble de folicules (fruit sec dérivé d'un seul carpelle) et contiennent des graines à tégument rouge.

Vers le calendrier 2010
 

Marronnier

marronnier

L'Aesculus hippocastanum est remarquable à son port arrondi et à sa taille imposante dans les parcs principalement. Il s'orne au printemps de nombreuses grandes fleurs en panicules dressés blancs. De grandes feuilles vert foncé mat découpées en 5 à 7 folioles dentés se teintent de jaune d'or à l'automne. On note aussi de gros fruits appelés marrons mais non comestibles à l'automne. A la plantation, mélanger votre terre de jardin avec du terreau à hauteur de 50%. Ensuite, vous pouvez tasser la zone autour de l'arbre et réaliser une cuvette de plantation que vous conserverez deux ans. Arroser copieusement votre sujet une à deux fois par semaine pour favoriser la reprise.

 

Vous pouvez utiliser cet arbre en isolé ou en alignement dans les grands espaces.

Cet arbre supporte bien tailles et élagages même très sévères. Il ne craint pas la pollution.

 

Depuis quelques années des marronniers dans certaines villes d’Europe perdent prématurément leurs feuilles en été.

 

Hélas, à Mandres les Roses, les marronniers du parc de Beauséjour n'échappent pas au sort de leurs congénères. L’origine de l’état de ces arbres est du à la mineuse «Cameraria Ohridella» - un petit insecte ravageur qui y pond ses oeufs, les chenilles se nourrissant des feuilles.

 

Elle provoque le dessèchement du feuillage prématurément en été mais elle n’est en rien dangereuse pour la stabilité du tronc ou des racines.

 

Un projet européen CONTROCAM, lancé par 8 partenaires - INRA (France), CSIOCB (République Tchèque), CABI (Suisse), UBW (Autriche), UBERN (Suisse), UTRS (Italie), TEIK (Grèce) et TUMUC (Allemagne) - vise à assurer le contrôle durable de la maladie pour protéger les marronniers des villes.

 

Cet insecte parasite est nouveau, actuellement, le mieux est probablement de ne rien faire.

Vers l'historique de Beauséjour
 

Erable

érable

C'est un arbre pouvant atteindre une vingtaine de mètres, à écorce grise, fissurée, à petites feuilles caduques simples à plusieurs lobes arrondis, à fleurs verdâtres apparaissant avant les feuilles. Les fruits sont des samares doubles (disamares). Il est commun dans toute l'Europe depuis le sud de la Suède. C'est le seul érable indigène du sud de l'Angleterre et il est naturalisé en Irlande. Les rameaux des jeunes arbres présentent souvent une écorce liègeuse particulièrement côtelée. Arbre à croissance lente.

 


Arbre de Judée

arbre-de-judee

L'arbre de Judée (Cercis siliquastrum), aussi appelé gainier, est un petit arbre de moins de 10 mètres de haut de la famille des Fabaceae (sous-famille Caesalpinioideae).
Dans la Bible, Judas se pendit à cet arbre. Ses fleurs sont les larmes du Christ, et leur couleur, pourpre, la couleur de la honte du traître.

 

If commun: Taxus Baccata

taxus

L’if commun (Taxus baccata) est arbre pouvant atteindre 20 mètres de hauteur, de la famille des Taxacées. Très longévif, poussant lentement, c’est un arbre se prête bien à la taille.
Fréquent dans les parcs, cet arbre à tronc noueux a été progressivement éliminé dans les campagnes en raison de sa toxicité pour le bétail.

Un peuplement d'If est appelé « Ivaie ». Ces peuplements sont devenus rares. Ils sont protégés au titre d'Habitat prioritaire en Europe. Les glucosides extrait de l'if sont parfois utilsés en médecine pour le traitement de certains cancers.

 


Frêne

Frêne

Grand arbre, jusqu'à 40 m de hauteur et 1 m de diamètre, à tronc droit à écorce lisse et grisâtre, se crevassant avec l'âge. Feuilles opposées, composées pennées portant 7 à 15 folioles dentées, couleur vert foncé. (Il existe une variété 'Monophylla' à feuilles entières ou, parfois, à 3 folioles seulement). Bourgeons terminaux assez gros, de forme pyramidale, glabres, d'un noir velouté. Fleurs nues (sans enveloppe), insignifiantes, de couleur tirant sur le rouge, elles comportent seulement deux étamines ou un stigmate bifide. Inflorescence en panicule. Sexes séparés généralement (plante dioïque) mais on trouve des individus hermaphrodites. Floraison en avril-mai dans l'hémisphère nord. Fruits : samares aplaties, indéhiscentes, munies d'une aile membraneuse allongée. Bois : assez dur, tenace, élastique, couleur blanc nacré, sans aubier distinct.

 


Platane: acerifolia

platane

Ce grand arbre, à feuillage caduc et à tronc droit pouvant dépasser 40 métres de haut, a une dure de vie de 1000 ans. Il est très utilisé en ornement urbain et en alignement au bord des routes.

 


Tilleul: tilia americana

tilleul

...........................................................................................................

 


Pin: pinus syvestris

platane

...........................................................................................................

 


Parrotia: persica

parrotia

Appelé aussi "arbre de fer" en raison de sa robustesse, cet arbre de 5 à 10 mètres de hauteur apprécie les terrains acides. Originaire de Perse, robuste et décoratif, à l'automne son feuillage vire au jaune puis au rouge.

 


Liquidambar: orientalis

liquidambar

Introduit en Europe vers 1680 cet arbre se développe en forme de pyramide étroite. Son feuillage très élégant est son atout maître, il se pare à l'automne d'étonnantes nuances de rouge.

 


Acacia: robinia pseudoucacia

acacia

...........................................................................................................

 


Noyer: juglans nigra

noyer

...........................................................................................................

 


Cerisier à fleurs : Prunus Serrulata

cersier à fleurs

Espéce japonaise d'arbre d'ornement de la famille des Rosaceae, ce petit arbre fleuri abondamment dés les premières chaleurs d'avril.

 

En suivant ce lien voici quelques conseils pour l'entretien de vos arbres et arbustes.

 
 
 
Vers l'accueil
haut de page

Contact

L'association "Les jardiniers de Beauséjour" est une association à but non lucratif (loi 1901). Elle est composée de bénévoles qui réhabilitent le parc de Beauséjour situé à Mandres les Roses.